Quel contrat et pour qui ?

ALTERNANCE POUR LES SECRETAIRES MEDICALES

AIDE POST COVID DE 8000 €
Disponible jusqu’au 28 février 2021


La voie de l’alternance est parfaitement adaptée à l’univers du secrétariat médical.

De nombreux avantages financiers et organisationnels permettent la mise en œuvre d’une formation professionnalisante dans un esprit gagnant-gagnant.

Les professionnels de santé se retrouvent parfaitement dans ce dispositif avec une personne à 80% dans leur cabinet. De plus, grâce aux nombreux avantages financiers, l’absence de l’étudiant salarié est compensée très largement. Enfin, ils ont à leur côté une personne impliquée et motivée à réussir cette conversion ou reconversion professionnelle.

Les apprenants ont ainsi la possibilité d’obtenir un titre agréé et reconnu par l’Etat et de pouvoir travailler partout en France pour le restant de leur vie professionnelle.


KEYCE SANTÉ A CHOISI LA VOIE DE L’ALTERNANCE
(90% de l’effectif de la formation de secrétaire médicale)

  • 4 ou 5 jours à votre cabinet (28h /semaine) + 1 jour en formation (toujours le même jour de la semaine)
  • Formation de 12 à 18 mois
  • Statut salarié
  • A la fin du contrat : 100% des apprenants trouvent du travail

Marche à suivre pour le recrutement d’un alternant 

1. Nous définissons ensemble, lors de l’entretien, la fiche de poste et le profil du candidat

2. Keyce vous adresse 2 ou 3 CV de candidat(es) pour le poste

3. Vous faites l’entretien et le recrutement du candidat

4. Vous revenez vers nous pour nous donner votre choix de candidat

5. Keyce vous envoie une fiche de renseignements administratifs (la plupart du temps, si vous avez un comptable vous nous donnez ses coordonnées et nous prenons contact avec lui pour remplir les données administratives)

6. Vous définissez la date d’entrée en apprentissage

7. Vous devez choisir un jour de formation dans la semaine (si vous choisissez par exemple le mercredi, la personne viendra 52 mercredis en formation). Il est impossible de modifier a posteriori ce jour, car c’est une déclaration réglementaire à l’OPCO

8. Vous définissez les heures de présence à votre structure pour l’apprenti (28 heures par semaine

9. Keyce récupère toutes les pièces administratives du candidat (carte d’identité, carte vitale, photocopie des diplômes…)

10. Vous renvoyez (ou votre comptable nous renvoie) à Keyce la fiche de renseignements administratifs.

11. Keyce rédige la convention de formation, le calendrier et le Cerfa.

12. La semaine précédant le début du contrat, vous devez faire la déclaration préalable à l’embauche (DPEA). La plupart du temps, c’est votre comptable qui le réalise. https://www.due.urssaf.fr/declarant/formulaireDueLibre.jsf

13. Keyce vous adresse par mail la convention de formation, le calendrier et le Cerfa afin que vous l’ayez le jour du début du contrat

14. Le jour du début du contrat, vous faites signer la convention de formation, le calendrier et le Cerfa par l’apprenti

15. Vous devez ensuite déclarer votre contrat d’apprentissage sur le lien ci-après : https://espaceweb.opcoep.fr/accueil

16. Vous devez obligatoirement proposer une mutuelle à votre apprenti salarié conformément à la loi. Celui-ci peut accepter ou refuser ladite mutuelle.
https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F33754

17. Chaque mois :

  • Vous devez éditer une feuille de salaire
  • Vous devez faire la déclaration sur votre compte SYLAE de la présence de votre apprenti.
    https://sylae.asp-public.fr/sylae/. Deux cas de figure :

Vous avez déjà un ou plusieurs salariés :
Vous avez obligatoirement un compte SYLAE ce qui permet chaque mois à l’employeur bénéficiant de contrats aidés (contrat unique d’insertion-CUI, Emplois d’avenir-EAv ou aide à la première embauche par exemple) de déclarer les états de présence des salariés concernés (attestation de présence)

Vous n’avez pas de salariés :
Vous devez créer un compte sur le portail SYLAE. L’objectif est d’échanger avec l’Agence de Services et de Paiement (ASP) qui gère et verse ces aides publiques.

18. Le contrat se termine à la date prévue lors de la signature de la convention et du Cerfa. Il n’y a rien de plus à déclarer à la fin de ce contrat. A la date de fin du contrat, le statut de l’alternance exempte de l’employeur du paiement de la prime de précarité. Il n’y a aucune obligation à embaucher la personne à la fin de l’alternance.